AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexionFAQRechercher

Partagez | 
 

 [BG] Myrddin

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [BG] Myrddin   Sam 26 Sep 2009 - 19:29

Bon, je suis super inspirée et comme j'en ai fait des tartines, je posterai au fur et à mesure!

En voilà donc un premier "morceau".


[RP]


Myrddin se rendait à son activité favorite : l’artisanat. Très tôt il avait développé un goût certain pour la confection des vêtements. Il marchait donc en direction du Temple des Artisans, grande allée toujours bondée. Il lisait en même temps le dernier plan qu’il avait réussi à s’approprier quand soudain il bouscula quelqu’un et le fit tomber par terre.

- Oh non c’est pas vrai ! grommèle-t-il.


Il se précipite pour le ramasser quand sa main en touche une autre, fine, à la peau pâle et tellement douce. Il se relève alors, regarde la personne et reçoit comme un choc.

- Hum… pardon je suis désolé je n’ai pas fait attention, je… dit-il en essayant de reprendre contenance.


- Non non c’est moi, avec tout ce monde j’ai tendance à me cogner perpétuellement. Je suis navrée pour votre parchemin, peut-être puis-je y faire quelque chose ?


- De quoi ? Ah ça ? Non non, ça ira ne vous inquiétez pas !

- Vraiment ? Tant mieux, je suis soulagée ! Bon et bien, encore désolée mais je dois y aller !

Et la jeune femme file avant qu’il ait eu le temps de lui demander son nom.
Il suivit des yeux la silhouette jusqu’à ne plus la distinguer parmi la foule. Elle lui rappelait quelqu’un…douloureux souvenir dans lequel il finit par se replonger tout en reprenant son chemin…



- Kay ! Kay reviens tout de suite !


La voix féminine qui s’égosille n’est autre que celle de la mère du petit garçon, lui courant après pour tenter de le rattraper en vain. Et lui, cela l’amuse grandement car il sait pertinemment qu’il est le maître à ce petit jeu là. Puis, essoufflé, il décide d’arrêter sa course. Sa mère arrive à côté de lui.

- Petit chenapan, cela t’amuse hein de me faire courir ainsi ? lui dit-elle en lui pinçant les joues.

- Aie maman tu me fais maaaal ! réussit-il à articuler.

- Allez viens, il y a quelqu’un qui t’attend, déclare-t-elle dans un sourire malicieux accompagné d’un clin d’œil.

L’intérêt du petit garçon s’en trouve renouvelé lui qui s’attendait à se faire durement gronder…une fois de plus !

- C’est qui ?

Au questionnement de l’enfant, le visage de la femme se ferme douloureusement peu à peu.

- C’est un monsieur qui est venu pour te voir, il pense que tu as des Dons, Kay.

- C’est quoi « desdons » ?


Elle ne peut s’empêcher de sourire tristement. Elle s’arrête et se met à sa hauteur.

- Il fait partie d’un groupe de personnes qui voyage en Atreia pour chercher les enfants ou les adultes qui , comme toi, savent faire des choses extraordinaires ! Ils
aident ces personnes à maîtriser ces Dons et à les entraîner pour aider ceux qui en ont besoin.


- Ah… Mais si je veux pas aller avec lui ? Je veux rester avec toi maman…

Elle prend son fils dans ses bras.

- Mon chéri, ne t’inquiète pas, tu pourras venir me voir !

Tout en discutant, ils avaient repris la marche. Ils arrivent enfin.

- Ah le voilà le petit filou ! s’exclame une voix grave.

- Oui, je vous présente Kay, dit la femme en avançant le garçon. Dis bonjour mon fils.


Tout intimidé, l’enfant parvient à peine à bafouiller un « bonjour ». L’homme sourit. En fait , il a l’air gentil se dit Kay.

- On m’a dit que tu savais faire des choses assez particulières, Kay.

- Euh…oui je crois, c’est ce que dit maman et mes copains aussi.

- Tu veux bien me montrer ? dit l’homme toujours en souriant.

- C’est que... je sais pas exactement comment je fais…


- Je sais mon garçon, ne t’inquiète pas, il te suffit de te concentrer une petit peu, tu veux bien essayer ?

Il regarde sa mère pour chercher un certain réconfort, et celle-ci l’enjoint d’un signe de tête de faire ce que lui demande l’homme.

- Bon d’accord.

L’enfant part, et se dirige vers la clairière la plus proche. Il s’assure qu’il n’y a pas d’opportuns et plaque une de ses mains sur un tronc d’arbre. Il ferme les yeux. Les deux adultes derrière regardent attentivement, muets.

Je suis désolé de te déranger mon ami, mais j’ai besoin de tes services. J’aimerais juste que tu apparaisse à leurs yeux. Juste un tout petit peu s’il te plaît !

L’enfant tremble, des gouttes de sueur perlent sur son front. L’homme voit alors avec stupéfaction que l’écorce de l’arbre semble se mouvoir, très légèrement, par
saccades pour finalement redevenir inerte. Quant à la femme, son cœur bat vite, elle sait ce qui se passe à chaque fois, mais elle ne peut pas faire autrement, son fils mérite bien mieux. Il a juste besoin de maîtriser et de s’entraîner. Elle accourt vers l’enfant et alors qu’il tombe d’épuisement, le serre doucement contre elle.


- C’est bien mon chéri, c’est bien…

- Tu as vu maman ? J’ai réussi…encore…

- Oui tu peux dormir à présent….lui dit-elle dans un baiser.



Arrivant sur le pas de la porte du Couturier, Myrddin sort de sa rêverie et se dirige vers un métier à tisser. Il va tenter de faire le nouveau plan qu’il a acquis…



[/RP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [BG] Myrddin   Mar 13 Oct 2009 - 18:34

[...]


- Kay à ta droite !
- Merde mon…bouclier…Aaaah…
- Tiens bon, tiens bon mon frère ! Saletés d’Elyséens !

D’un coup d’épée bien placé, l’Elyséen tombe à terre. Le jeune homme soutient Kay et se précipite autant que possible en arrière pour mettre le blessé à l’abri. Kay se tient le flanc droit.

- Je crois que je vais pas tarder à tourner de l’œil. Allez vous en, laissez-moi là. C’est bon, restez en vie pour une prochaine bataille !
- Hors de question, jusqu’à la mort et tu le sais !
- Ecoute-moi abruti ! Fais passer le message, dis aux autres de se replier, il n’y a aucune gloire à mourir bêtement par vengeance, et tu le sais. Ce qu’il faut c’est…

Crachat de sang.

- ... c’est un plan, reprend Kay, une autre stratégie une fois que tout le monde aura de nouveau la tête froide. Regarde-les, ils sont crevés, plus bons à rien !

- Non mais tu veux rire ? J’arrive pas à croire que tu dise ça.
- Pff vous..allez..tous au suicide si vous…

Quinte de toux. Nouveau crachat…

- …ne faites pas ce que je vous dis !

Kay s’accroche à son confrère.

- Crois-tu que je n’ai rien perdu ? Crois-tu que je ne veuille pas me venger ? Tu me connais mieux que quiconque…
- Je sais, toi plus qu’aucun d’entre nous a souffert., mais quand même je veux me battre jusqu’à la fin, on est tous dans ce cas là. Tu peux pas nous dire ça…

Des larmes commençaient à embuer les yeux de celui qui avait toujours soutenu Kay, et qui le faisait une fois encore.

- Hey t’es pas une fillette ! Pleure pas pour ça. On se reverra. Faites ce que je dis !
- Tu mourras pas ! J’te l’jure !

Laissant Kay étendu sur le sol, son ami se précipite au front…

Pfff je suis pitoyable, j’arrive même pas à invoquer mon servant d’eau… Peut-être qu’on a tous mérités d’être dans cette situation. Trop vaniteux et arrogants de notre puissance…

…pour revenir accompagné d’un soigneur.

- Tiens bon Kay !
- Ouais ouais j’ai compris merci.

Très vite, Kay se sent mieux.

- Combien d’entre vous reste-t-il ? demande-t-il au Clerc.
- Très peu Seigneur, en me comptant on est juste dix, sept d’entre nous sont au front et le reste au côté des blessés.

Le raid tournait au désastre.

- On doit se replier, tu me crois maintenant ?
- Je vais faire passer le message, concéda-t-il la mine renfrognée.
- Fais aussi passer le message parmi les autres Clercs qui s’occupent des blessés. Qu’ils les stabilisent et qu’on commence à se retirer. Mais avant, qu’ils aillent aider ceux au front.
- Bien Seigneur.

Le sang de Kay bout dans ses veines, il n’a jamais été aussi au colère.

On les tenait presque ! J’arrive pas à y croire ! Ç’aurait été une grande victoire de plus pour la Légion !

Peu à peu le champ de bataille se vidait es deux côtés. Les pertes étaient lourdes dans les deux camps. Les Elyséens ne perdaient rien pour attendre, ils se l’étaient tous jurés. Où qu’ils aillent, ils ne survivraient pas…


[...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [BG] Myrddin   Jeu 22 Oct 2009 - 14:16

[...]


Séparé peu avant des autres, Kay se retrouvait seul face à son ennemi A quatre pattes, sans Servant, la lame étincelante au bout maculé de sang lui maintenait le menton relevé et lui chatouillait désagréablement la pomme d’adam.

- Dis-moi pourquoi je devrais t’épargner…

Seuls les yeux vides d’expression et le silence répondaient à son agresseur. Lui était debout, le regard haineux, sûr de lui et un sourire cruel le faisait presque grimacer.
On était en plein midi, des nuages gris masquaient le ciel par moments, offrant un peu de répit aux assaillants. Les victimes éparses gisaient tristement et la terre de la plaine peinait à s’abreuver de tout le sang qui la maculait.

- Réponds être infâme ! Tu ne mérite pas de vivre. Seul notre Seigneur est digne d’être respecté et toi et ton espèce faites honte à sa grandeur !


Toujours le même regard. Sa nuque commençait à lui faire mal. Qu’il l’achève au lieu de parler. C’est une perte de temps et il était complètement hors d’état de nuire. Que cherchait-il exactement ?

- Pourquoi ne veux-tu pas me répondre ?

Enfin il se décide.

- Peu importe ce que je pourrais dire, la fin sera la même. Tu perds ton temps je ne t’apprendrai rien.
- Certes, mais tu es quelqu’un d’important pour eux. Notre victoire au nom de mon Seigneur sera totale. Vous, chiens, nous servirez ou mourrez ! Et Sa lumière éclairera le monde entier !

Il devenait fou d’extase, comme transporté. Mais ces mots blessants ne parvenaient plus aux oreilles de Kay qui, déjà, se sentait partir.

- Arrête de parler et achève-moi j’ai mal au cou là à rester comme ça…

- Espèce de sale….

Ne prenant même pas le temps de finir sa phrase, le coup de garde part et il explose le nez que Kay avait encore entier. Il se retrouve projeté sur le dos quelques mètres plus loin. Saignant et carrément sonné, sa vue se trouble. Essayant de se redresser sur ses coudes, il a la tête qui tourne. Il distingue cependant la silhouette par trop lumineuse de son vantard d’adversaire. Replaçant sa lame menaçante sous le menton de Kay, il continue :

- Puisque tu y tiens tellement alors je vais t’accorder ton dernier souhait : celui de mourir du plus grand Général qu’il t’as été donné de connaître !

Kay n’a pas vraiment entendu les derniers mots, il a juste vu les lèvres bouger puis senti quelque chose de froid s’enfoncer dans sa gorge. Un sourire de
défi aux lèvres il finit sa chute interminable sur le sol.
..



Quelque part, de nuit, après la première journée de transformation en Daeva de Myrddin.

Je me souviens. C’est ainsi que je meurs. J’ai pourtant fait front de nombreuses fois avec mes frères et toujours survécu même si par moments ça a été plus que critique. Mais celui là ne m’a pas loupé. De toute façon, ils sont tous pareils. Et aucun ne vaut mieux qu’un autre. Nous serons vraiment tranquille
quand tous auront disparus.


L’air de la nuit lui fait du bien, il a toujours aimé se promener ainsi, au calme, seul. Pourtant il est aussi à l’aise en société et se montre un vrai larron
quand il le veut bien. Malheureusement son imposante carrure et son air sérieux ne font pas de lui quelqu’un d’agréable au premier abord. Ses expériences
personnelles et les drames de sa vie lui ont forgé le caractère. Aussi changeant que le vent, il sait cependant se montrer attentif si nécessaire et prend plaisir à rendre service à ceux qu’il juge méritants.


Puis, regardant la lune croissante, il pointe son doigt vers elle :

- Aujourd’hui je renais et je suis prêt !


[...]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Myrddin   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Myrddin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Is a Pancake :: Le Mausolée des Penseurs Oubliés :: Contes & Légendes :: Les Âmes Perdues [BG]-
Sauter vers: