AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexionFAQRechercher

Partagez | 
 

 [BG] Akame Ai

Aller en bas 
AuteurMessage
Odesa
Ombre Errante
avatar

Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 07/06/2007
Age : 37

Feuille de Personnage
Classe: Templier
Maître: Fabricant
Niveau du Craft:
430/449  (430/449)

MessageSujet: [BG] Akame Ai   Sam 30 Mai 2009 - 22:37

Première Partie

J'erre ... Seul ...

Seul avec ma peine, seul avec mes doutes ...

"Comment en étais-je arrivé là ?"

"Pourquoi en étais-je arrivé à ça ?"

Jeune et déjà en proie à tellement de doutes, à tellement de questions.

C'est parfois dure comme les souvenirs peuvent vous rattraper pour vous dire : "Tu oublies pourquoi tu es là", "Tu oublies ce pourquoi tu as enduré ça".

7 ans ...

7 ans, et je ne me souviens toujours pas de mon vrai nom.

Je revois encore cette Lune écarlate, comme celle de ce soir ...

Une lune présageant l'Ombre, dans un Chaos titanesque.

J'étais tel un penseur séchant ses larmes d'Espoir sur le regard du monde, mais mon Âme a bien changé, changée à tout jamais.

Il y a 7 ans, ma peau baignait dans la lumière du monde.

Aussi loin que je me souvienne, je sens encore la douceur du Soleil, je revois les collines fleuries, les plages luxuriantes, tout était idyllique.

A cette époque, aucune Ombre ne semblait se profiler vers mon "Destin".

Je ne savais pas me battre, mais je n'en n'avais aucune utilité.

On m'avait doté d'un sens bien plus commode afin d'aider mon village.

Le seul rôle que l'on m'attribuait, consistait à jouer de diplomatie entre un groupe de Balaurs voisins et mon village Elyséen, afin de maintenir une trêve bien trop fragile, mais présente.

C'est vrai que j'étais plus souriant.

J'aimais la vie, et je crois que la vie m'aimait.

Je me revois encore sur le chemin du retour pour annoncer au village que la trêve venait enfin d'être conclue et que les combats allaient cesser.

Jamais je n'aurai imaginé une telle abomination ...

Sur le chemin du retour, je vis Oba-San, une dame agée que l'on voit rarement, considérée comme la Sage du village, assise sur un rocher, près de la route.

Elle me fit signe d'approcher, ce que je fis, pensant qu'elle querrait de l'aide.

Oba-San me prit alors la main et me dit : "Marche face à la Lumière et laisse l'Ombre te protéger des Ténèbres dans ton dos".

Pensant qu'elle délirait et voyant qu'elle n'avait pas besoin de mon aide, je repris ma route.

Arrivant non loin du village, je vis un attroupement de mes compairs, près de ma demeure, à l'orée de la forêt.

"Ils attendent la nouvelle concernant la trêve" me disais-je.

Ce que je ne comprenais pas, c'est pourquoi ils paraîssaient si calmes et apaisés.

M'inquiétant de ce qui pouvait se passer et pensant à mes parents et ma soeur, je pressai le pas.

C'était un soir de lune écarlate ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odesa
Ombre Errante
avatar

Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 07/06/2007
Age : 37

Feuille de Personnage
Classe: Templier
Maître: Fabricant
Niveau du Craft:
430/449  (430/449)

MessageSujet: Re: [BG] Akame Ai   Mer 15 Juil 2009 - 20:39

Deuxième Partie

Lune Écarlate,

Danse macabre des flammes de l'Âme d'Akame …

Jamais il ne pût oublier cette teinte, comme si cette Lune apportait le Malheur à qui l'entourait.

Versant une autre larme, il se remémora ce qui se passa une fois arrivé chez lui.


Plus il s'approchait, plus il vit la vraie nature des Elyséens.

Certains souriaient, d'autres n'avaient aucune expression, certains faisaient même mine de pleurer …

Il revoit son père, tête abattue, regard dans le vide, ne prêtant aucune attention à ce qui l'entoure hors mis sa femme et sa fille.

Il revoit sa mère, assise dans un fauteuil rouge sang et noir, orné d'un bois prestigieux, où l'on pouvait voir les valeurs de la famille ...
« Akame ne se rappelle toujours pas de son nom de famille ».

Sa sœur, quant à elle, était à terre, la tête posée sur les genoux de sa mère, pleurant et maudissant Aion et les Elyséens.

Avant de rentrer voir sa famille afin de comprendre ce qui se passait, les yeux d'Akame se posèrent sur les inscriptions du fauteuil.

On pouvait y lire les mots Âme, Amour et Famille.

Un symbole rouge sang était représenté juste au dessus de ces inscriptions, c'était un dragon naissant avec un regard sombre.

Couleurs paradoxales pour des Elyséens, c'est sans doute pour cela qu'ils étaient souvent mis à l'écart.

C'est peut-être également pour ça qu'Akame fut chargé de la diplomatie, sa vie n'ayant sans doute aucune valeur aux yeux des autres humains.

Avant même de parler à sa famille, Akame vit un parchemin clouté sur la porte.

Il remarqua immédiatement une Griffe en signature, symbole de puissance du Chef des Balaurs voisins, avec lequel il avait conclu la trêve, quelques heures auparavant.

Leur chef, Gazhan, qui était vil et cruel, réclamait le sacrifice de sa famille, afin que la trêve soit réellement conclue.

Les villageois devaient, soit honorer cette demande, soit offrir toutes leurs récoltes.

Si ces conditions n'étaient pas respectées, les Balaurs emporteraient jusqu'au dernier souffle, leurs vies.

Akame soupira une seconde.

Se sentant rassuré, il se dirigea vers sa mère.

"Ne soit pas triste pour la récolte Maman, vos vies sont plus importantes" lui dit-il en souriant, essayant de masquer ses larmes.

Un silence qui paraissait interminable se fit, sa sœur leva la tête et courut vers Akame, en pleurs ...

"J'beux bas mourir !" dit-elle le nez coulant, les yeux gonflés, à force de pleurer.

"Tout va bien Kara, personne ne va mourir, calme toi ..." dit-il d'un ton posé et serein.

Un homme approcha, poussa sa sœur et posa ses mains sur les épaules d'Akame, fronçant ses sourcils …

"Tu crois sérieusement que vos vies sont plus importantes pour nous que nos récoltes ?" lui dit-il en riant au éclats.

"..." Akame ne répondit rien, il ne comprenait pas.

"Tout a été décidé ... ! Ta famille sera sacrifiée pour le bien du village, dans trois jours, à la pleine lune, et tu n'as, ni le droit de contester cette décision, ni d'être présent ce jour là !"

Ne prêtant aucune attention à une quelconque réaction d'Akame, l'homme, qui se nommait Zalor, partit, ainsi que tous les autres villageois.

Le spectacle était finit, ils s'étaient rassasiés de la peine et du malheur d'autrui, ce sont des Elyséens.

C'était un soir de Lune Écarlate …


Dernière édition par Akame le Mer 10 Fév 2010 - 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odesa
Ombre Errante
avatar

Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 07/06/2007
Age : 37

Feuille de Personnage
Classe: Templier
Maître: Fabricant
Niveau du Craft:
430/449  (430/449)

MessageSujet: Re: [BG] Akame Ai   Mer 22 Juil 2009 - 20:47

Troisième Partie

Lune Écarlate,

Couleur de la Haine …

Sang bouillonnant dans les veines …

Afin d'atténuer sa peine.


Akame resta sur place, comme si le temps n'avait plus de sens pour lui, comme si la vie ne s'écoulait plus en lui.

C'est depuis cet instant, que son regard a changé, que son Âme a évoluée.

L'Art du combat ? Il n'en avait que faire, la folie commença peu à peu à s'emparer de lui.

Une folie consciente, la plus dangereuse, la plus subtile, la plus incontrôlable.

Cet homme, d'ici trois jours, n'aura plus à rien perdre …

Alors pourquoi perdre son temps quand seul le combat peut sauver les êtres qui nous sont chers ?

Lorsque le temps reprit son cours et que son esprit vit enfin clair pour la première fois, son regard se posa sur les inscriptions du fauteuil puis croisa le regard de sa mère.

Akame comprit pour la première fois ce qu'il devait faire.

Il fonça dans la remise, derrière la maison.

On pouvait entendre des bruits hallucinants, comme si une bête sauvage était en train de tout saccager.

Il cherchait de quoi se battre, de quoi faire couler le sang, de quoi apaiser sa peine, sa haine, son sang, son Âme …

C'est alors que son père arriva.


"" (Akame ne se souvient toujours pas de son prénom), rien ne te fera reculer ? Tu comptes sans cesse avancer ?"lui dit-il d'un air sérieux.

Akame stoppa son saccage, leva la tête, ses yeux pouvaient suffire à faire reculer plus d'un homme, emprunts à la folie et à la haine, liés à un sentiment de protection et d'Amour …

Son Âme était prête, et lui aussi.


"Je vous sauverai Papa ! Que mon Âme soit Damnée si je n'y arrive pas !" dit-il, deux larmes noires lui coulant sur le visage, dues au saccage précédent.

Son père lui tendit une épée, un bouclier, ainsi qu'un conseil …

"Vis ce que te dicte ton cœur mon fils. Ne recule jamais, ni pour rien, ni pour personne. Fais ce qui te semble être juste, ne regrette jamais rien. Nous serons toujours avec toi, nous croyons en toi."

Sa mère et Kara arrivèrent à ce moment là.

Tous les quatre tenaient l'épée et le bouclier ensemble, plantés dans le sol où ils ont grandi, où ils ont vécu.

L'avenir de sa famille, tout comme les regards de celle-ci, étaient tournés vers Akame.

Une seule phrase lui vint à l'esprit.


"Marchons face à la Lumière et laissons l'Ombre nous protéger des Ténèbres dans notre dos.

Pour notre Âme, pour notre Amour, pour notre Famille !
"

Puis il prit l'épée et le bouclier, les leva vers les cieux, et hurla …

"Aion ! Balaurs ! Elyséens ! Soyez maudits ! Que votre Sang nourrisse nos Âmes !"

Il regarda peut-être pour la dernière fois sa famille et courut en direction du centre de la forêt, voyant en dernier sa mère, retenant sa sœur, qui hurlait son prénom …

C'était un soir de Lune Écarlate ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odesa
Ombre Errante
avatar

Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 07/06/2007
Age : 37

Feuille de Personnage
Classe: Templier
Maître: Fabricant
Niveau du Craft:
430/449  (430/449)

MessageSujet: Re: [BG] Akame Ai   Jeu 23 Juil 2009 - 12:55

Quatrième Partie

Deux jours ont passés ...

La pleine Lune, toujours écarlate, est presque à son Zénith.

Akame approche lentement et discrètement de la place centrale, afin de ne pas se faire remarquer.

Son apparence à changée, il s'est coupé les cheveux et l'on peut distinguer deux traits noirs verticaux au niveau de ses yeux.

Que s'est-il passé pendant ces deux jours ?

Quelle est cette forêt ?

Pourquoi ses cheveux et ses yeux ont-ils changés de couleurs ?

Il espérait pouvoir l'expliquer à sa famille, une fois sauve.

Plus il approchait de la place centrale, plus il entendit la foule, ivre de cette exécution, ivre de cette tuerie, ive de leur race prétentieuse et égoïste.

Arrivé à trente mètres de la place, un évènement inattendu se produisit.

C'était la première fois que des gardes, inspectant chaque personne voulant se diriger vers la place, étaient postés ici.

Cet ordre émanait de Zalor, qui s'était auto-proclamer chef de village.

Akame ne savait plus quoi faire, le seul accès à la place était ici, même les toits étaient surveillés.

Minuit sonnait, la lune était à son paroxysme et se reflétait dans ses yeux.

Ne voulant pas prendre de risque pour sa famille, il passa le garde et laissa son épée et son bouclier, quitte à y aller à mains nues.

Arrivé sur la place, il se rendit compte que celle-ci était bondée.

Au dernier coup de minuit, une voix se fit entendre, celle de Zalor ...


" (Akame ne se souvient toujours pas de son prénom)! Je sais que tu es là, que tu te caches comme un vaurien.

Nous t'avons nommé diplomate pensant que tu y laisserais facilement ta peau et que ta famille se serait exilée.

C'est pour nous une opportunité, cette proposition des Balaurs.

Nous gagnons une trêve avec eux, nous gardons nos récoltes et nous nous débarrassons de vous !

Je savais que tu viendrais, j'ai donc un peu changé les règles.
" dit-il en se tournant vers la droite de l'estrade où se trouve généralement la potence.

Un bruit assourdissant se fit entendre sous l'estrade …

Lorsque la potence additionnelle fut arrivée en haut, deux corps pendus firent face à la foule, ivre de joie.

Zalor avait pendu les parents d'Akame, avant l'heure prévue, afin de s'assurer que la trêve avec les Balaurs soit maintenue.

Akame se contint d'hurler, ses larmes dansant le long de ses joues.

C'est alors que la voix de Zalor se fit de nouveau entendre.


"Afin que l'on soit sûr que tu comprennes qu'ici, le chef, c'est moi, j'ai gardé les règles imposées par les Balaurs, juste pour ta petite sœur"
Dit-il en éclatant de rire.

Un garde amena la sœur d'Akame, les mains liées dans le dos, la corde pendant déjà à son cou.

Le garde s'arrêta devant Zalor, qui se baissa pour dire quelques mots à la jeune fille ...


"Vous ne méritez pas d'être Elyséens, votre famille est Damnée depuis la chute de la Tour d'Eternité, tu vas pouvoir te repentir auprès d'Aion ma petite."

Le garde attacha la corde sur la potence, elle n'avait plus qu'à être tirée.

"Regarde ta soeur agoniser devant toi … !" Hurla Zalor à Akame.

Akame ne se préoccupant plus de son identité, courut vers la potence.

Une dizaine de personnes le séparait de sa sœur et de ses défunts parents, lorsqu'une épée fendit l'air et trancha la corde qui s'apprêtait à étrangler la jeune fille.


"Cours Kara !" Hurla Akame.

La jeune fille entendit la voix de son frère et courut vers lui, ils n'étaient plus qu'a quelques mètres l'un de l'autre lorsque Zalor prit son arc et décocha une flèche.

Celle-ci vint transpercer le coeur de la jeune fille. Elle s'effondra et juste avant qu'elle tombe au sol, Akame pu la retenir et la serrer dans ses bras.


"Gr … Grand … fr … frère ..."

L'Âme de Kara venait de rejoindre ses parents, et Akame fut impuissant.

Akame et Kara étaient au sol, la foule s'éloignait, les gardes approchaient, la Haine d'Akame était à son paroxysme.

Plus les gardes approchaient, plus on pouvait entendre un rire diabolique s'intensifier.

Akame pouvait distinguer la silhouette de Zalor, derrière les gardes.

Il arriva aux pieds d'Akame, qui serrait sa jeune sœur, gisant au sol, son sang tachant son visage.


"Nous n'allons pas te tuer .... Tu es banni d'Elysae. Ta famille de Damnés prendra fin avec toi. Nous allons te conduire en territoire hostile.

Gazhan et moi même avons décidé de te laisser en Asmodae, afin que la Guerre entre nos deux peuples continue, et que nous puissions en tirer profit.
"

Zalor se tourna, rit aux éclats, puis disparut.

Akame fut emmené par les gardes, sa sœur gisant toujours au sol et lui, impuissant, ne pouvait rien faire.

Il venait de perdre sa seule famille, les seules personnes pour lesquelles il se battait.

C'était un soir de pleine lune écarlate ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Akame Ai   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Akame Ai
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Is a Pancake :: Le Mausolée des Penseurs Oubliés :: Contes & Légendes :: Les Âmes Perdues [BG]-
Sauter vers: